Le PSE choisit lui aussi Barroso – Communiqué


Communiqué de presse commun de l’UEF et de la JEF-Europe suite au congrès du PSE à Madrid.

manif-congres-pse1Le congrès du PSE soutient de facto la candidature du démocrate-chrétien Barroso à la présidence de la Commission Européenne.


L’issue du congrès n’était guère prometteuse puisqu’avant même qu’il ne débute, les deux premiers ministres socialistes Zapatero et Socrates apportaient publiquement leur soutien au démocrate-chrétien José Manuel Duraõ Barroso. Le Président de la Commission Européenne brigue en effet un deuxième mandat.

La décision prise par le PSE lors de son congrès de ne pas présenter de candidat signifie que les socialistes acceptent en fait la candidature de Barroso comme étant aussi la leur.

« Etant donné l’imminence de l’élection des parlementaires européens, les partis politiques ne font que brouiller les signaux qu’ils envoient à leur électorat en validant trop tôt le choix d’un seul président possible pour la Commission Européenne », a déclaré Andrew Duff, le président de l’Union des Fédéralistes européens.

militants-federalistes-pseAujourd’hui, les militants fédéralistes ont demandé que les élections des parlementaires européens à venir aient une répercussion directe sur l’élection du président de la Commission européenne. Une demande qu’ils ont formulée aussi bien dans l’enceinte même du Congrès du Parti Socialiste Européen qu’à l’extérieur, l’appuyant d’une action de rue haute en couleurs.

De fait, les militants fédéralistes ont sillonné les rues de Madrid en demandant aux habitants de la capitale espagnole : « Pour quel candidat à la présidence de la Commission européenne êtes-vous ? ». Et cette même question a été posée au cours du Congrès du Parti Socialiste Européen.

« L’Union européenne a besoin d’un dirigeant légitime, incarnant au mieux l’esprit de leadership de l’Union ; or, cela devrait être une des tâches du président de l’exécutif européen que de donner cette inflexion » a déclaré Samuele Pii, le président des Jeunes Européens Fédéralistes.

« Les partis politiques européens devraient jouer un rôle plus important dans les élections des parlementaires européens et le fait de mettre un visage sur les programmes électoraux est important pour motiver les électeurs à se rendre aux urnes. »

Traduit en français par Aude Rascle et Benoît Courtin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s