Les premiers membres de l’intergroupe fédéraliste pour la législature 2009-2014


federalintergroup2009epL’intergroupe fédéraliste au Parlement Européen, qu’est-ce que c’est ? C’est un groupe de députés européens fédéralistes, comme son nom l’indique. Mais ce n’est pas que cela. Depuis plusieurs dizaines d’années, cet intergroupe rassemble des membres provenant de plusieurs groupes politiques et qui sont tous des militants pro-européens engagés. Ils essayent le plus possible d’insérer dans les textes qu’ils discutent des touches de fédéralisme. Leur influence est non négligeable surtout lorsque sont débattus les thèmes budgétaires et constitutionnels.

Drapeau fédéraliste européen

Drapeau fédéraliste européen

Au 17 septembre 2009, ils étaient 46. Certes, cela ne pèse pas lourd par rapport aux 736 membres. Mais leur influence peut être décisive pour les combats fédéralistes. De plus, certains députés n’ont pas encore rejoint ce groupe mais le feront au cours de la mandature. L’intergroupe s’est fixé l’objectif de réunir 75 députés européens au 1er janvier 2010 et d’en réunir 180 mi-2011. Ce serait alors le deuxième « groupe parlementaire ».

En attendant que l’intergroupe gonfle ses rangs, l’intergroupe est composé pour le moment de 46 eurodéputés provenant de 4 groupes politiques et de 17 pays. On y trouve notamment, le 1er vice-président du Parlement Européen Giovanni Pittella (S&D, IT) et un autre vice-président, Libor Roucek (S&D, CZ). Il y a également l’ancienne Commissaire et nouvelle Présidente de la Commission du Développement Régional Danuta Hübner (PPE, PL), le Président de la Commission du Budget Alain Lamassoure (PPE, FR), et bien évidemment Jo Leinen (S&D, DE), ancien Président de l’Union Européenne des Fédéralistes (UEF), qui est aujourd’hui le président de la Commission Environnement, Santé et Sécurité Sanitaire.

Chez les députés élus en France, il y a Damien Abad (PPE, FR), François Alfonsi (Verts/ALE, FR), Sandrine Bélier (Verts/ALE, FR), Marielle de Sarnez (ADLE, FR), Nathalie Griesbeck (ADLE, FR), Alain Lamassoure (PPE, FR) et enfin Robert Rochefort (ADLE, FR). A signaler aussi que Sylvie Goulard (ADLE, FR) rejoindra le groupe dans les jours qui viennent. Elle a d’ailleurs déjà participé aux premières réunions. Le lecteur averti remarquera l’absence de députés S&D élus en France.

Côté des représentations par groupe politique, il y a 16 élus S&D, 13 élus PPE, 10 élus ADLE, 6 élus Verts/ALE et un député non-inscrit (l’Espagnol Francisco Sosa Wagner). Proportionnellement au nombre d’élus, on remarque que le groupe le plus fédéraliste est le groupe Verts/ALE (6 députés sur 55), ensuite il ya le groupe ADLE (10 députés sur 84) puis le groupe S&D (16 élus sur 184) et enfin le PPE (13 élus sur 265).

Enfin, on peut constater que les membres de l’intergroupe proviennent principalement de 3 pays : il y a en effet 12 Allemands, 7 Français et 6 Italiens. Il y aussi 3 Bulgares, 3 Espagnols, 2 Lituaniens, 2 Autrichiennes et 2 Britanniques. Enfin, seulement un Belge, un Luxembourgeois, un Tchèque, un Irlandais, un Grec, un Hongrois, une Polonaise, une Portugaise et un Suédois.

Dernière donnée : la parité. Il y 17 femmes et 29 hommes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s