Welcome obtient le LUX 2009


Attribué par les députés européens, le Prix LUX (lumière) récompense une œuvre cinématographique qui illustre particulièrement bien l’universalité des valeurs européennes, la diversité culturelle et le processus de construction continentale. Le Prix LUX a pour objectif d’éclairer le débat public sur le processus de construction continentale et de faciliter la diffusion des films européens dans l’Union européenne. Il soutient le sous-titrage et le kinescopage du film lauréat dans les 23 langues officielles de l’Union européenne, ainsi que l’adaptation de la version originale pour les personnes atteintes d’un handicap visuel ou auditif.

  • Eclairer le débat public sur l’avenir de l’Europe : éclairer le débat public sur le processus de construction continentale est l’un des critères de sélection majeurs des films appelés à concourir pour l’attribution du Prix LUX. La qualité artistique et la qualité du scenario  du film primé donne un coup de projecteur sur la dimension immergée de la construction européenne.

  • Faciliter la circulation des films européens : briser la barrière des langues qui font obstacle à la circulation des films au sein de l’Union européenne est l’autre enjeu majeur du Prix LUX. Celui-ci aide à la circulation d’une œuvre dans le marché commun et, finalement, contribue à enrichir le patrimoine cinématographique et culturel européen.

Philippe Lioret et son prix LUX

Le prix LUX 2009 a cette année été décerné au film « Welcome » de Philippe Lioret. Ce long métrage a convaincu les députés européens et sera donc sous-titré dans les 23 langues officielles de l’Union européenne. Il raconte l’histoire d’un maître-nageur de Calais qui aide un jeune réfugié kurde désireux de traverser la Manche à la nage pour rejoindre sa petite amie.

« Le film a eu un écho dans la société française qui m’a fait évoluer. Nous avons commencé cinéastes et avons fini citoyens », a expliqué le réalisateur français Philippe Lioret. « L’Europe ne peut pas se dissocier de la question des flux migratoires« , a-t-il ajouté. Il a également expliqué son combat à l’Assemblée nationale à Paris pour faire modifier le projet de loi visant à pénaliser l’aide aux migrants illégaux.

Ce film succède au Palmarès au film des frères Dardenne « Le Silence de Lorna » (LUX 2008) et au film de Fatih Akin « Auf der anderen Seite » (LUX 2007).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s