Négociations climatiques : l’UE doit fait preuve de leadership au niveau mondial


L’Union européenne a agi localement, elle doit maintenant peser de tout son poids au niveau mondial pour que la lutte contre le changement climatique ne reste pas un vain mot. C’est l’essence de la résolution adoptée la semaine dernière par le Parlement européen, en vue du sommet « Rio+20 » qui se tiendra en juin prochain, 20 ans après le premier « sommet de la Terre ». Les députés demandent aux gouvernements européens d’y arriver avec une position commune.

En 1992, le premier « sommet de la Terre » à Rio de Janeiro avait posé les bases d’une prise de conscience mondiale des problèmes écologiques à venir. Vingt ans après, sous l’égide des Nations unies, tous les pays du monde devraient se retrouver à nouveau pour faire un bilan – et surtout voir quelles mesures supplémentaires peuvent être adoptées.

Jo Leinen (S&D - DE)

« Nous avons eu beaucoup d’espoir » en 1992 et « obtenu certains résultats depuis », précise le député Jo Leinen (S&D – DE), président de la commission parlementaire de l’environnement. Il souligne néanmoins que la tendance globale prend une mauvaise direction : « Le fossé entre riches et pauvres s’est creusé, on a abattu de larges zones forestières, on a pratiqué la surpêche… » Il appelle de ses vœux un engagement fort l’an prochain.

Une approche unifiée et ambitieuse

Pour préparer la position commune de l’Union européenne (UE) lors de cette conférence internationale à Rio de Janeiro, les députés ont adopté un rapport signé par le député Karl-Heinz Florenz (PPE – DE). Ils y soulignent que l’UE doit prendre l’initiative au niveau mondial et que, pour cela, elle doit avoir une position claire dès le mois de novembre.

Karl-Heinz Florenz (PPE - DE)

Les députés souhaitent bien entendu apporter leur pierre à cette position. Ils aimeraient que la conférence accouche d’objectifs concrets. Par exemple, ils prônent la fin des subventions nuisibles à l’environnement, demandent une mesure la croissance et de la richesse qui prenne en compte les facteurs environnementaux et sociaux et militent pour une taxe sur les transactions financières dont les revenus aideraient à protéger la biodiversité et le climat dans les pays en voie de développement.

Enfin, ils estiment que les matières premières, l’efficacité énergétique et les forêts devront être au programme de la conférence.

Et maintenant ?

Les Nations unies attendent la position commune de l’Union européenne d’ici au 1er novembre 2011. Les négociations internationales débuteront au printemps prochain et la conférence les clôturera du 4 au 6 juin 2012.

Publicités

Une réflexion sur “Négociations climatiques : l’UE doit fait preuve de leadership au niveau mondial

  1. Vista strepitosa, terrazza della stanza (Carnaval)eccezionale con idromassaggio non funzionante. Prevista ristrutturazione completa a breve; allora, se i prezzi non aumenteranno, sarà un posto veramente da sogno!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s