Présidentielles en Croatie : Josipovic a gagné

M. Josipovic a obtenu 60,29 % des voix au second tour des élections présidentielles qui se sont tenues le dimanche 10 janvier 2010. Son adversaire, le maire de Zagreb Milan Bandic, a recueilli 39,71 %.

Ivo Josipovic (52 ans) est professeur de droit international et compositeur de musique. Auteur d’une quarantaine d’oeuvres et de nombreux albums, il a qualifié son élection de « symphonie victorieuse ».

Ivo Josipovic

Josipovic s’est engagé à soutenir la politique de réforme et de lutte anti-corruption de la Premier ministre Jadranka Kosor. Ces deux axes seront nécessaires à Zagreb pour répondre aux attentes de l’Union européenne en vue de l’adhésion. « Je veux une lutte sans compromission contre la corruption et le crime organisé. C’est ce que j’ai promis et c’est ce que nous construirons », a dit Josipovic sous les acclamations de ses partisans.

M. Josipovic succédera donc à Stipe Mesic, 75 ans, au pouvoir depuis 2000. Le Parti social démocrate peut être fier de cette élection car les deux protagonistes du second tour sont issus de ce parti. Mais c’est le candidat officiel qui l’a emporté sur le candidat dissident.

Les prérogatives présidentielles d’Ivo Josipovic seront limitées. Chef des armées, il jouera un rôle en matière de politique étrangère, mais l’essentiel des pouvoirs reste entre les mains du gouvernement. Le nouveau président devra cohabiter avec la Premier Ministre, Jadranka Kosor, successeur de M. Sanader. Malgré les scandales impliquant son parti (le HDZ), celle-ci est parvenue à émerger comme une personnalité populaire, décidée à faire le ménage.

Les élections législatives sont prévues fin 2011, mais de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer leur tenue anticipée. La Croatie, en effet, n’a pas de temps à perdre. Pays candidat à l’intégration à l’Union Européenne, la Croatie devra surmonter le peu d’appétit au sein de l’UE pour un nouvel élargissement orienté vers les Balkans. Ceci ne pourra être surmonté qu’avec un dossier impeccable présenté par Zagreb.

Publicités