Le Portugal autorise le mariage gay

Le parlement portugais a adopté vendredi 8 janvier en première lecture le projet de loi du gouvernement socialiste légalisant le mariage entre personnes de même sexe.

En revanche, le Parlement a toutefois rejeté les propositions de l’extrême gauche et des Verts en faveur de l’adoption. Le texte du gouvernement, défendu à la tribune par le Premier ministre José Socrates, a été voté par la quasi totalité des élus de gauche, majoritaires au parlement, tandis que la droite votait contre. Il devra maintenant être examiné en commission avant d’être définitivement voté, puis promulgué par le chef de l’Etat.

José Socrates

José Socrates était intervenu devant le Parlement pour défendre, en personne, cette ouverture du mariage aux gays et aux lesbiennes au nom de «la liberté, de la justice, de l’égalité et de l’humanisme». «Cette loi vise à réparer des décennies d’injustices faites aux homosexuels», a déclaré devant les députés le chef du gouvernement, rappelant que, «jusqu’en 1982, le Portugal vivait dans cette situation absurde et révoltante de considérer l’homosexualité comme un crime prévu et puni par la loi»

«Le mariage homosexuel a déjà été adopté par de nombreux pays. Et il sera adopté par bien d’autres pays, je n’ai aucun doute là dessus, a encore dit M. Socrates. C’est une étape qui, dans un avenir très proche, nous semblera à tous évidente. Comme nous semblent aujourd’hui évidents l’égalité des sexes, le droit à l’avortement ou le concubinage».

Le texte n’a suscité au Portugal qu’une opposition discrète des associations proches des milieux catholiques. Ni les partis de droite ni la hiérarchie de l’Eglise portugaise ne sont montés au créneau sur le sujet.

Dans l’Union Européenne, le mariage homosexuel est déjà une réalité en Suède, aux Pays-Bas, en Belgique et en Espagne. Il y a donc maintenant 5 États sur 27 qui ouvrent ce droit. Ailleurs en Europe, la Norvège a également autorisé le mariage gay. L’Albanie pourrait elle aussi ouvrir prochainement ce droit aux homosexuels.

Dans le reste du monde, c’est seulement sur le continent américain que l’on trouve des pays qui ont validé le mariage entre personnes du même sexe : Argentine, District fédéral de Mexico City, Canada et certains États de l’est des États-Unis : Vermont, Connecticut, Massachusetts, Iowa et Maine.

Publicités